Le calage de
la distribution


 

Je compte faire des mesures de diagramme sur deux arbres à cames, aussi, je vais en profiter pour expliquer une méthode donnée par Paul sur le forum, qui permet de recaler un moteur sans repères de calage, ou quand il y a un doute sur le repérage. En effet, si des pièces ont été échangées ou remplacées, les repères peuvent ne plus correspondre, ou avoir disparu. La réutilisation d'une chaine de distribution usée peut aussi amener à un mauvais calage de la distribution. Le mieux est de reprendre tout à zéro.

 
 

Conditions du calage :
Je vais utiliser le bloc du JD 303 (c'est le même que sur nos 835, un Standard 23C) qui est totalement vide au départ.
Je remonte le minimum pour qu'il tourne facilement à la main : le vilebrequin, avec seulement ses deux paliers avant et arrière, une chemise ayant déjà servi à l'avant du moteur, la bielle du cylindre N°1, avec son piston, sans segments.
Pour la distribution, je monte tous les poussoirs, et l'arbre à cames à mesurer, son palier avant, les pignons de distribution, la chaine, le tendeur (là je n'ai pas le choix), et la poulie de ventilateur et dynamo du JD 303 parcequ'elle est plus grande que celle du 835, et toute plate, ce qui permet de coller facilement un disque gradué en papier pour mesurer les angles.

 
 

Pour l'occasion, et pour plus de facilité, j'ai refait les graduations du disque, qui était gradué de 0 à 360° (il provient d'une carte marine).
Comme les angles d'ouverture et fermeture des soupapes sont donnés en degrès par rapport au PMH ou au PMB, avec les indications avant ou après, une graduation de 0 à 90° de part et d'autre des PMH et PMB permet de lire directement les valeurs des angles comme celles données dans la revue technique

 
 
 
 
 
 

L'ancien disque gradué de 0 à 360°. En plus, la graduation va à l'envers du sens de rotation du moteur (sens horloge vu de l'avant).

 

Le nouveau avec 4 secteurs gradués de 0 à 90 degrès, plus quelques indications utiles pour se repérer..

 
 
 

Si vous voulez les utiliser, il suffit de cliquer sur les vignettes ci-dessus, puis, de cliquer du droit dans l'image qui s'affiche en pleine page, et de choisir "enregistrer l'image sous" dans le menu contextuel. Vous pourrez ensuite l'imprimer, la découper, et la coller sur un disque.

 

  Première chose : trouver le PMH du cylindre N°1.

Pour cela, utiliser un comparateur à socle magnétique.

Placer le toucheau du comparateur au dessus de l'axe du piston pour limiter l'erreur due au boitement du piston dans le cylindre au PMH.

Faire tourner le moteur à la main pour trouver le point le plus haut.

Amener le zéro du cadran en face de l'aiguille.

Le but est de placer une fois pour toutes le repère en face du zéro du disque gradué.
Ensuite, il n'y aura plus qu'à lire la valeur indiquée par le repère.
 
 

Le repère est constitué d'un simple fil de cuivre plié et limé en pointe,

maintenu sur le bloc par une pince étau.

 

 

Pour relever le diagramme :
placer le comparateur sur la tige de culbuteur, et faire tourner le vilebrequin pour trouver le dos de la came. C'est la partie cylindrique de la came. L'aiguille reste à peu près stable.
Mettre le comparateur à 70 pour une soupape d'admission (0,30 mm de jeu au culbuteur), et 80 pour une soupape d'échappement (0,20 mm de jeu au culbuteur). Continuer de tourner le vilebrequin dans le sens normal de rotation du moteur jusqu'à ce que l'aiguille commence à monter.
Arrêter de tourner juste en face du 0. Le jeu du culbuteur est rattrappé, la soupape va commencer à s'ouvrir.
Relever sur le disque gradué la valeur de l'angle. c'est l'avance à l'ouverture (AOA, ou AOE).
Compter les tours du comparateur, jusqu'à ce qu'il reparte en arrière. La plus grande valeur affichée donne la levée de la soupape. Permet de détecter une came plus usée que les autres. (1mm par tour. Ex : 5 tours et 54 graduations = 5,54 mm)
Continuer de tourner dans le même sens, et décompter les tours au premier passage du 0 (dans l'exemple ci-dessus : 5 , 4 ,...1, 0).
Stopper sur le 0, et relever le nouvel angle sur le disque gradué : c'est le retard à la fermeture (RFA ou RFE).
C'est fini pour cette soupape. On a toutes les données voulues : AOA ou AOE, RFA ou RFE, et la valeur de levée.

 
     

  Les abréviations utilisées dans cette page :  
  PMH Point Mort Haut  
  PMB Point Mort Bas  
  AOA Avance Ouverture Admission  
  RFA Retard Fermeture Admission  
  AOE Avance Ouverture Echappement  
  RFE Retard Fermeture Echappement  
       
       
       
       
       
    Je ne les ai pas inventées, vous les trouverez dans tous les manuels techniques. Le mieux est de les connaître.  

 

Page crée le :

13 Octobre 2012

   
 

Dernière modification le :

13 Octobre 2012