Embrayage
Remise en état


 
Page créée le :
06 Octobre 2003  
 
Dernière modification le :
22 Octobre 2003  

    Encore des soucis du côté des leviers de l'embrayage.
 
Levier embrayage usé
  Le petit axe épaulé va dans le trou de droite, et le long dans l'autre trou.

  L'ovalisation du trou de droite est très importante, et bien visible sur le scan. 1 bon millimètre vers le bas.

  On voit particulièrement bien l'usure du grand axe qui supporte le levier dans une chappe. Les deux zones usées du bas correspondent à la chappe, celle du milieu en haut, au levier. Comme l'axe est goupillé dans la chappe, l'usure se produit toujours au même endroit. Lorsque l'on débraye, l'extrèmité gauche du levier est déplacée vers le bas. Ce qui fait que le levier appuie sur l'axe, et sur la chappe.

  Le petit axe passe aussi dans une chappe qui présente une certaine usure.

  L'autre trou est ovalisé aussi, mais c'est moins visible sur l'image.

   
  Toutes ces usures ajoutées au bras de levier (rapport environ 4/1), font que les vis de règlage se retrouvent trop basses de 1 cm environ. De plus, le dessous des vis a touché le disque du PTO.

Les ressorts de rappel des leviers sont devenus trop faibles. Aussi, les leviers ont battu et entrainé une usure bien plus importante que celle due à la seule utilisation de la pédale d'embrayage. Et il devait y avoir des bruits...

Toutes ces pièces sont en acier trempé. Seule solution, leur remplacement.
   
  La vis de règlage se place dans le taraudage visible à l'extrémité gauche du levier, sur le dessous.
Il y en a donc trois, et leurs têtes portent sur la butée d'embrayage.


Voici l'état des têtes des vis de règlage
de l'embrayage de mon MF de 1959.
Sans commentaire.

Et là, une neuve


Les trois vis claires visibles sur le plateau servent à comprimer les 12 ressorts pour permettre la mise en place des vis de fixation de ce plateau de pression. On entrevoit au centre les cannelures du disque d'entraînement, à travers celles du disque de la prise de force (PTO)
Heureusement que j'ai fait un montage à blanc sur l'établi, car il aurait fallu que je redémonte tout, et, en place, c'est beaucoup moins facile.
L'embrayage complet tel qu'il est sur la photo ci-dessus, pèse 44 kilos. Et pourquoi j'ai mal au dos?
On voit très bien sur la photo ci-contre les marques sur les rivets. Le bout des leviers a touché le disque du PTO. J'ai recourbé les ressorts qui ne faisaient plus leur travail, et tout cela devait brimbaler joyeusement à bas régime. Pas étonnant que les axes soient aussi usés. Ce n'est pourtant pas de l'acier à ferrer les poules ! Impossible de les limer, ils sont trempés.
Les axes, les leviers, les ressorts, et les vis de règlage seront remplacés.
Tous ces jeux ajoutés faisaient que le bout des leviers côté vis de règlage était 1 cm trop bas. On voit qu'ils penchent vers le centre.

Il est impératif de parfaitement centrer les disques pour pouvoir réaccoupler le moteur sur la boite.