La pompe d'injection rotative CAV


 
Page créée le :
11 Septembre 2003  
 
Dernière modification le :
11 Septembre 2003  

 

Certains modèles ont été équipés d'une pompe rotative de marque CAV.
En voilà une (récupérée à la casse, sur une épave de JD 303 à moteur Standard 23C). Et bien évidement, j'ai dû la démonter entièrement, pour dégripper la commande de dosage du gas-oil qui ne tournait plus.

Elle est beaucoup plus simple que la pompe Lavalette, et comporte beaucoup moins de pièces. Comme il n'y a qu'un seul mécanisme pour la compression du gas-oil (deux pistons opposés), il n'y a pas de règlage a effectuer pour équilibrer le débit sur chaque injecteur.


 

On voit sur le dessus les deux leviers de commande: un pour l'accélération, l'autre pour la commande de stop (le plus à gauche).

Le gas-oil pénètre dans la pompe par le raccord à l'extrémité droite, remplit complètement la pompe pour la lubrifier (pas de problème de niveau d'huile, il n'y en a pas dedans), ressort par le raccord sur la bride de fixation à gauche pour retourner au filtre.

Remarquez le système d'accouplement différent de celui de la pompe Lavalette.

Cette pompe est équipée d'un régulateur centrifuge (à masselottes) et non d'un régulateur à dépression comme sur la pompe Lavalette. Donc, pas de tuyau venant du venturi, mais une tringle de commande supplémentaire depuis le levier d'accélération.


 

Si vous en récupèrez une pour l'adapter sur votre tracteur, n'oubliez pas de récupèrer aussi le système d'entrainement, car il est différent de celui utilisé pour une pompe Lavalette.
Les filtres à gas-oil et les tuyauteries sont également différents.

On voit ici très bien le pignon intermédiaire qui engrène sur celui de l'arbre à cames, pour transmettre le mouvement à la pompe.
Ce pignon ne comporte aucun repère
(idem avec les pompes Lavalette).
Attention donc si vous le démontez.
Vous devrez refaire le calage complet du moteur (idem avec les pompes Lavalette).


 

Vue du côté de la bride de fixation de la pompe.