Caisse 3 points


 
Page créée le :
21 Mars 2005  
 
Dernière modification le :
03 Octobre 2007  

Vue de 3/4 arrière : on voit les trois profilés rectangulaires (en noir) qui servent à poser la caisse, et à soutenir le fond.
L'entourage est en cornière de 50mm, et la caisse est entièrement boulonnée.

Elle a été faite sans aucun plan. C'est contraire à mes principes. Juste un petit croquis si nécessaire pour éclaircir un détail, et pas de cotes.
Avec un plan, on est prisonnier de ce qui a été dessiné, et on passe toujours à côté de solutions beaucoup plus simples.

Remarquez que tous les angles vifs ont été coupés à 45°, puis arrondis à la lime.


Comme toute la ferraille qui compose la caisse, les deux tubes cintrés qui forment les côtés ont été récupérés à la casse. Ils proviennent de réverbères réformés. C'est sur ce tube que se fixait le caisson en alu refermant la lampe.
Ils sont strictement tels que je les ai récupérés : même pas recoupés.J'ai fabriqué le reste de la caisse en fonction de ces deux pièces. Ce sont deux tubes de 50mm de diamètre. Je ne les aurais jamais cintrés aussi bien.
J'ai cherché longtemps avant de tomber dessus, mais quand je les ai vus, je savais que ma caisse serait faite comme je le souhaitais : sans angles vifs à ce niveau. C'est affreux!

Les cornières en diagonale des côtés supportent tout le poids de la caisse et de sa charge, et le reportent sur le profilé supérieur qui est relié au tirant du 3ème point.


L'avant de l'armature : pas mal de petites pièces, surtout pour la fixation sur la barre à trous.

La partie haute est constitué d'un profilé rectangulaire de 80mm, doublé d'une cornière de 50mm.
L'effort est maximum à cet endroit. Il faut que ce soit solide.

Je l'ai déjà chargée à plus de 500 kg. Pour l'instant, ça tient, et je n'ai pas l'intention de la charger beaucoup plus.

De plus, son "faible" volume limite les risques.

Dimensions du fond : 1,33m X 0,82m .
Hauteur : 0,60m.


Détail sur le système d'attelage sur la barre à trous : deux axes de 19mm passent au travers du fer U fixé sur la caisse, et dans deux des trous de la barre.Dessous, il y a des goupilles automatiques comme en bout de la barre à trous.Pour benner la caisse, il suffit de la poser, de sortir l'axe du tirant du 3ème point, puis de lever avec le relevage. Elle pivote autours de la barre à trous.

La largeur totale de la caisse est inférieure à la largeur de la voie des roues arrières du tracteur : environ 10 cm de chaque côté.

 


Le résultat, sur le tracteur. Il me reste à faire une porte pour fermer l'arrière. C'est en cours, et ça ne m'empêche pas de l'utiliser.

 


Depuis la création de cette page, j'ai terminé la porte arrière, mais je n'en ai fait aucune photo. Donc, en attendant la voilà lors de sa première présentation.
Dès que j'ai des photos, je les ajoute.

 


Voilà une photo de la porte en place.
Il manque le système de fermeture,
et un coup de peinture sur le métal.Le principal : c'est opérationnel!

 


Pour charger du varech, je l'utilise avec la porte inclinée, ce qui permet de charger suffisamment.

 


Et voilà ce qu'elle peut transporter : presque 1,4 M3
de varech mouillé.
Là, c'est la charge maximum. Les roues avant décollent
à la moindre bosse, et ne sont plus trop directrices.
Moralité, les autres voyages seront moins chargés.

Je ne place pas de masses à l'avant.
Le relevage et les bras inférieurs de relevage ne
supportent que 950 Kg.
Pas la peine de faire forcer tout ça inutilement.
C'est dangereux, et le pépère n'est plus pout jeune.
Il faut le ménager.