La pression d'huile


 
Page créée le :
25 Octobre 2004  
 
Dernière modification le :
06 Février 2006  

Un sujet qui revient souvent dans les pages du site, ainsi que dans votre courrier, c'est la pression d'huile. Il semble que ce soit le premier problème de ce moteur (mais après 40 ans, peut-on lui en vouloir? surtout quand on sait le manque d'entretien dont ont souffert ces tracteurs sur la fin de leur vie).
Donc quelques photos sur le sujet pour comprendre et traiter le problème.


Quelques photos du vilebrequin de mon 835 de 1959 :

 
 

Le palier arrière est marqué par les coussinets dont le régule a disparu. quelques dizièmes de millimètre d'usure qui imposent une rectification.

Les coussinets sont profondément rayés, et le régule (l'anti-friction, gris) a disparu. Il s'est promené partout dans le moteur, et a fait beaucoup de dégats. voir les poussoirs de soupapes sur cette page.

 
 

4 coussinets de bielle à gauche, et un de vilebrequin (plus grand) à droite. Le cuivre est visible sur tous. Et, quand le cuivre est atteint, c'est lui qui entamme les manetons et paliers du vilebrequin. C'est toujours le métal mou qui détruit le métal dur.

Sur ce vilebrequin, les paliers sont morts, mais les manetons des bielles sont intacts. J'ai fait la même remarque sur mon MF de 1962. Il semble que les paliers du vilebrequin dégagent en premier.

Le jeu mesuré au comparateur sur les paliers avant démontage, atteint 0,45 mm sur le palier arrière, 0,30 mm sur le palier central, et 0,25 mm sur le palier avant.
Le jeu de montage est de 0,05mm à 0,09 mm. Comment voulez-vous qu'avec une telle différence, la pression tienne?
Et comme la pompe à huile s'use aussi, tout s'explique!


Comment s'assurer de l'état des coussinets du vilebrequin sans tout démonter?

Ca ne se fait pas très facilement. Il y a du démontage à prévoir. Si vous contrôlez l'état de la chaine de distribution, vous avez presque fait tout le travail. Il faut, après avoir démonté le carter de distribution, sortir le palier avant du vilebrequin. C'est la pièce en photo à droite, sur laquelle est aussi montée la pompe à huile dans sa partie basse.
Une fois sorti, il suffit de prendre la soie avant du vilebrequin, et de forcer dessus de haut en bas. Si le vilebrequin bouge, et que vous entendez un cloc-cloc peu encourageant, c'est que les paliers sont morts. Il faut sortir le moteur, en extraire le vilebrequin et ses paliers, et aviser.

Le premier signe de ce problème est (je me répète!!!) la pression d'huile qui chute quand le moteur est chaud.

     
 

Le vilebrequin que j'ai remonté dans le moteur de mon MF de 1959. Celui là est en parfait état. La mesure au palmer des manetons et paliers a montré 1/100ème de millimètre en dessous des cotes de la revue technique. Il est parfaitement rodé, et, depuis deux ans qu'il tourne, le moteur tient sa pression d'huile.


Autres éléments à contrôler

 

La pompe à huile :

   

Mesurez le jeu entre le rotor extérieur et le corps de pompe.

 

Je n'ai pas de données sur le jeu de cette pompe.
Si quelqu'un...

Sur la pompe des moteurs Perkins A3-152, ce jeu est de 0,25 mm maximum.

   

Mesurez le jeu entre les rotors. Pour cela, positionnez le rotor central comme sur la photo, puis passez une cale entre les deux rotors.

Sur la pompe des moteurs Perkins A3-152, ce jeu est de 0,15 mm maximum.

Il faudait mesurer le jeu entre les rotors et le fond de son logement dans le palier avant du vilebrequin. Ce n'est pas possible à cause du montage utilisé. Le seul moyen que j'ai trouvé, est de mesurer le jeu en bout de l'axe avec un comparateur.

Il faut monter la pompe, et la serrer, avec son joint, placer le comparateur, et tirer, puis pousser à fond sur l'axe du rotor central.
Sur le Perkins, ce jeu est de 0,07 maximum.

   

Contrôlez l'usure des bagues en bronze du rotor central. On en voit une dans le corps en alu de la pompe, l'autre se trouve dans le palier avant du vilebrequin. Voir la photo plus haut.

 

Il est possible de racheter les rotors de la pompe en neuf.

   

L'épaisseur du joint a aussi son importance : celui que j'ai démonté faisait 0,15 mm. Si vous le remplacez, veillez à ne pas en mettre un plus épais.

 

Le clapet de décharge :
j'en ai eu un qui fonctionnait par à-coups. Certainement que la bille a endommagé le tube dans lequel elle circule poussée par le ressort de tarage.

 

Le filtre à huile qui normalement devrait être propre, et changé à chaque vidange.

 

La viscosité de l'huile. Une huile trop fluide profitera plus des jeux qu'une huile épaisse.


Remarques diverses :

 

Je me suis posé des questions sur la valeur des informations données par le manomètre de pression d'huile. Il a 40 ans lui aussi, et peut avoir vieilli!.
J'ai donc utilisé un manomètre de précision étallonné pour mesurer la pression en parallèle sur l'autre, et pour comparer les valeurs données.
Aucun problème avec celui là. Les indications sont encore correctes.
Mais cela ne veut pas dire que tous sont encore dans cet état.

On peut raisonner de la même manière avec la jauge de température, le thermostat...