Problèmes de
démarrage:
Analyse 3.


 
Page 4 créée le :
23 Août 2011  
 
Dernière modification le :
23 Août 2011

Encore un mot sur les joints de culasse actuels par rapport aux anciens :
J'ai retrouvé deux vieux joints de culasse d'origine que j'avais démontés, et heureusement pas jetés.
J'ai pu prendre quelques mesures pour comparer.

L'espace mesuré entre les cylindres 1 et 2 et 3 et 4 n'est que de 5,2 mm sur les nouveaux contre 6,5 mm sur les anciens .
(mais les nouveaux sont tout métal, donc certainement plus résistants).
Le diamètre du trou pour passage de l'épaulement de la collerette est de 91 mm sur les nouveaux, contre 90 à 90.5 sur les anciens.
Tout cela s'ajoutant, on arrive a avoir des ennuis.


Je pense que les problèmes de joint de culasse et de démarrage sont liès.
Donc, on continue avec le démarrage difficile
Pour avoir tous les éléments, il vaut mieux avoir lu et compris les pages
précèdentes sur les problèmes de joint de culasse..


Dans cet épisode, on va parler de quelque chose qui est HYPER important dans un moteur diésel, et dont je n'ai pas encore trouvé trace dans les divers forums sur le MF 835.
J'ai nommé : l'espace neutre.


KEKSEKSA ??? KIKIKDIT ???? On n'a jamais entendu s'mot là !!!

Un petit schéma valant mieux qu'un long discours...

 

L'espace neutre, c'est ce qui est en jaune sur ce schéma. Donc, c'est ce qui reste entre le piston au PMH et la culasse, . Ici, tout est représenté dans les conditions idéales. Toutes les cotes sont respectées, les jeux dans les tolérances. Le trait fin noir prolongeant le plan de joint du bloc montre bien la collerette et le piston dépassant .

Bien sûr, j'ai exagéré les dépassements pour une bonne compréhension du schéma.

Merci Marc pour l'aide!

 

Question : Comment mesurer l'espace neutre ???

En regardant dans la revue technique, vous trouvez cette ligne dans le paragraphe "PISTONS" :
"Désaffleurement piston par rapport au plan de joint du bloc cylindres : 0,025 à 0,10 mm."
Il suffit donc de mesurer le DEPASSEMENT des pistons au dessus du plan de joint du bloc. Une simple soustraction avec l'épaisseur du joint de culasse vous donne la valeur de l'espace neutre. Les joints ayant une épaisseur de 0,9 à 1 mm, cela donne 0,8 mm à 0,975 mm.


La mesure s'effectue au comparateur.
Ce piston dépasse de 0,055 mm. Il est dans la tolérance.


Là, c'est l'idéal. Dans la réalité, les choses sont différentes.
Encore des cotes mesurées sur le moteur de mon MF de 1960, celui qui va servir de cobaye :
Cylindre
Retrait chemise
Dépassement origine
Retrait piston
Dépassement origine
1
-0,23 mm
+0,025 à +0,102 mm
-0.37 mm
+0,025 à +0,10 mm
2
-0,19 mm
+0,025 à +0,102 mm
-0.30 mm
+0,025 à +0,10 mm
3
-0,22 mm
+0,025 à +0,102 mm
-0.37 mm
+0,025 à +0,10 mm
4
-0,26 mm
+0,025 à +0,102 mm
-0.32 mm
+0,025 à +0,10 mm

Aucune cote n'est dans les tolérances, et ce moteur refuse obstinément de démarrer.


Comparaison avec des cotes relevées dans une revue technique, ici un moteur Opel 1,7 TD :

Il existe 3 épaisseurs de joint de culasse, à choisir en fonction de la mesure de dépassement des pistons.

Dépassement du piston
Epaisseur du joint de culasse
Jusqu'à 0,8 mm
1,35 à 1,45 mm
De 0,8 à 0,9 mm
1,44 à 1,55 mm
Au dessus de 0,9 mm
1,54 à 1,65 mm
Vous voyez que les valeurs sont au 1/10ème de millimètre près.


Plus près de nous, sur le moteur Perkins A3-152 des MF 35X, FE35, 37,42, 135...

Extrait du manuel de réparation du Perkins 3-152.
Remarquez les termes employés : "il est indispensable...",
"devra toujours être faite..."
Cela montre bien l'importance de cette valeur.
Et toujours dans le 1/10ème de millimètre.

Une photo de l'outil utilisé pour mesurer le dépassement des pistons.

Alors, quand on trouve des valeurs pouvant atteindre -0,6 mm,
doit-on toujours se poser des questions sur le mauvais démarrage de ces moteurs?
Mais ça, c'est la théorie!

On ne doit plus être loin d'avoir tous les éléments... A suivre!!!.